Teheran Sans Autorisation

Affiche Teheran Sans Autorisation
Synopsis

Quelques mois avant l'élection présidentielle iranienne de juin 2009, la réalisatrice Sepideh Farsi est allée dans Téhéran filmer la ville et ses habitants avec un simple téléphone portable pour pouvoir tourner en toute discrétion.

C'est le portrait d'une ville, mais aussi un instantané de la société iranienne qui permet de mieux comprendre l'explosion sociale qui a suivi le résultat controversé de l'élection.

Teheran Sans AutorisationTeheran Sans AutorisationTeheran Sans AutorisationTeheran Sans AutorisationTeheran Sans AutorisationTeheran Sans AutorisationTeheran Sans AutorisationTeheran Sans AutorisationTeheran Sans Autorisation

Le réalisateur : Sepideh Farsi

Née à Téhéran, Sepideh Farsi vit entre Paris et Téhéran depuis 1984. Après des études de mathématiques et quelques années de pratique photographique, elle réalise des courts-métrages de fiction, puis réalise ses premiers documentaires, dont Homi D. Sethna, filmmaker rencontre un grand succès d’estime, avant de réaliser son premier long métrage Rêves de Sable en 2003.

FILMOGRAPHIE SELECTIVE

Zire b / La maison sous l’eau (en post-production)

Tehran bedoune mojavez / Tehran sans autorisation(2009)

Si c’était Icare… (2008)

Harat (2007)

Negah / Le Regard (2006)

Khab-e khak / Rêves de Sable (2003)

Safar-e Maryam / Le Voyage de Maryam (2002)

Mardan-e Atash / Hommes de Feu (2001)

Homi D. Sethna, filmmaker (2000)

Donya khaneye man ast / Le monde est ma maison(1999)